Ferrari 250 GTO Resine black


LE MYTHE

La Ferrari 250 GTO est une voiture de course grand tourisme construite par Ferrari au début des années 1960.


Elle est largement considérée comme la quintessence des modèles Ferrari,
et l’une des voitures de sport les plus célèbres de tous les temps.


Au-delà de son fantastique palmarès sportif, la GTO est entrée dans la légende avant tout pour sa suspension sophistiquée et son esthétique.


Le nombre «250» correspond au volume en centimètre cube de chaque cylindre du moteur et «GTO» signifie «homologuée pour courir en grand tourisme».


Interprétation épurée dévolue à la vitesse.

Texture

La 250 GTO a été conçue pour participer à des courses de Grand Tourisme.

Il s’agissait d’une évolution orthodoxe (certains diront conservatrice) de la 250 GT SWB2.

L’ingénieur en chef Giotto Bizzarrini a pris le châssis de la 250 GT SWB et l’a associé au moteur V12 de 3 L de la Ferrari 250 Testa Rossa.

Après que Bizzarrini et la plupart des ingénieurs de Ferrari ont été licenciés à la suite d’une dispute avec Enzo Ferrari, la mise au point a été confiée au nouvel ingénieur Mauro Forghieri et au designer Sergio Scaglietti.

L’admirable carrosserie a été dessinée à partir du travail de Bizzarrini et Scaglietti, puis affinée après des essais en soufflerie et sur circuit.

Contrairement à la plupart des Ferrari, elle ne fut pas conçue par un seul individu ou par une entreprise de design.

Details

La 250 GTO est peut-être l’une des dernières voitures de ce niveau à présenter le comportement d’une routière normale. De façon plus visible, c’était une des dernières voitures à moteur avant véritablement compétitive à un tel niveau. À l’époque, avant la popularisation des courses de voitures d’époque, la 250 GTO faisait face au même destin que les autres voitures de course : lorsqu’elles devenaient obsolètes, quelques-unes servaient pour des courses régionales tandis que les autres étaient utilisées comme des voitures à passagers normales, usage glorieux mais néanmoins assez peu pratique.